au commencement était le paradis
puis vint la pomme
et puis le froid
pour qu´on puisse inventer l´amour
Puis vint la guerre,
qui prend l´amour aux gens
et les gens à l´amour
et les renvoie au paradis

Gustav Mahler / Lieder aus „Des Knaben Wunderhorn“
15 orchestrations originales de Gustav Mahler

9 nouvelles orchestrations de Detlev Glanert

WUNDERHORN est un évènement qui combine l’exécution de tous les Lieder du Wunderhorn de Mahler avec la projection d’un film original. Pendant l’entièreté de son existence créatrice, Mahler eut une relation particulière avec le Wunderhorn, l’anthologie de poésies populaires publiée par Achim von Arnim et Clemens Brentano. Qu’elles soient autonomes ou au service d’une oeuvre symphonique, les mélodies de Mahler inspirées du Wunderhorn possèdent un caractère unique et exalté, exotique et visionnaire. Les chants du Wunderhorn évoquent et célèbrent une ère perdue et en prophétisent sa dislocation: Mahler y capture cette ambiguité dans une musique à la fois mélodieuse et idyllique mais aussi satirique et implacable de cruauté. Dans le film original, Clara Pons raconte la mélancolie et l’humanisme de la musique de Mahler: une histoire d’amour et de guerre et la perte à jamais d’un paradis.